Alerte sanitaire en Grande-Bretagne sur une solution pour greffons

Publié le 29/03/2012

Les autorités britanniques ont alerté les centres de dons d'organes et les chirurgiens sur la possible contamination par une bactérie d'une solution utilisée pour préserver les organes en attendant les greffes, a indiqué jeudi le ministère de la Santé. La solution, Viaspan, fabriquée par Bristol-Myers Squibb (BMS), est utilisée pour conserver les organes tels que le foie, le rein ou le pancréas en vue des greffes, notamment pendant leur transport. Le laboratoire a détecté une bactérie, Bacillus cereus, lors de tests ces derniers jours sur une ligne de production. La bactérie a été trouvée sur le liquide utilisé pour tester la stérilité du Viaspan. Des tests sont en cours pour détecter ou non sa présence dans les lots de Viaspan eux-mêmes, selon les autorités de la santé. Les tests précédents sur la ligne de production remontaient à juillet, ce qui signifie que les Britanniques ayant subi depuis cette date un don d'organe sont potentiellement concernés. L'agence britannique de régulations de la santé (MHRA) recherche des produits alternatifs et recommande dans l'intervalle de continuer d'utiliser le Viaspan.


Source : legeneraliste.fr