Medec 2010

Aider les adolescents à mieux manger et à bouger  Abonné

Publié le 16/04/2010
Le bilan des apports alimentaires des adolescents témoigne d’un déséquilibre alimentaire avec l’expression de troubles du comportement alimentaire et de conduites addictives, notamment d’une alcoolisation de plus en plus forte. L’activité physique est délaissée au profit des activités sédentaires (télévision, ordinateur, consoles…).

Les recommandations de la nouvelle loi de santé publique 2010-2015 proposent de réduire de 3 % en 5 ans la contribution moyenne des lipides totaux au sein des apports énergétiques et de 5 % en 5 ans la part moyenne des acides gras saturés au sein des lipides totaux. Il s’agit également d’améliorer les apports en Calcium et vitamine D chez les jeunes filles, de lutter contre la carence en fer, de réduire la consommation de sel (6,5 g/jour) et d’augmenter la consommation de fruits et légumes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte