Théâtre

Affiches de fêtes  Abonné

Publié le 06/12/2013

Crédit photo : dr

Rapport intime

Didier Van Cauwelaert a beau se présenter à l’Académie Française, il garde son sens de l’humour très actuel. Sa nouvelle satire se moque de la télévision. Avec son esprit frondeur et une énergie haute en couleurs, Macha Méril incarne une animatrice qui n’ a rien d’une princesse. Sa confrontation avec un prof binoclard –Alain Sachs, également auteur de la mise en scène pétaradante- est explosive : on rit sans reprendre souffle ! Benoît Solès est un jeune loup inquiétant, face à Virginie Visconti, petite-nièce acidulée du grand Luchino*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte