Le flop

Adonis Georgiadis  Abonné

Publié le 10/01/2014

Pas facile d’être ministre de la Santé en Grèce. L’actuel titulaire, un transfuge de l’extrême-droite grecque, vient de l’apprendre à ses dépens. Six mois après sa nomination, le ticket de 25 euros qu’il a instauré pour une hospitalisation suscite un tollé.


Source : Le Généraliste: 2666