Diabétologie

ADHOC confirme l’inertie de l’insulinothérapie  Abonné

Publié le 24/04/2009
L’insulinothérapie a du mal à entrer dans les mœurs chez les diabétiques de type 2.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

A chaque palier de l’insulinothérapie chez le diabétique de type 2, Sanofi-Aventis France a mis sur pied une étude épidémiologique. EDITH (modalités de la mise sous insuline), ADHOC (adaptation de la prise en charge sous l’association antidiabétiques oraux/insuline), INTENSIVE (intensification de l’insulinothérapie) et PERSEE (enquête de perception vis-à-vis du stylo injecteur d’insuline SoloSTAR®).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte