Actos® et Competact® : décision de l’Afssaps fin mai

Publié le 29/04/2011

Le patron de l'agence du médicament (Afssaps) a assuré jeudi qu'il était «prêt à prendre fin mai une décision définitive et étayée» d'arrêt de la distribution des médicaments Actos® et Competact® «pris par 300.00O diabétiques», si une étude en cours confirmait un risque accru de cancer. Le député PS Gérard Bapt, président de la mission parlementaire sur le Mediator, réclame en effet la suspension de la commercialisation de ces médicaments contenant de la pioglitazone, accusée de favoriser la survenue de cancers de la vessie, mais les experts de l'Afssaps, l'agence du médicament, sont divisés sur ce sujet. 15 cas en lien avec cette substance ont été notifiés en France à l'Afssaps, sur 10 000 cas de cancer de la vessie par an. L’Afssaps a lancé avec la Cnamts une large étude sur plus de 200.000 patients traités par pioglitazone en France entre 2006 et 2009 pour évaluer ce risque de cancer, a rappelé le patron de l’Afssaps à l’Agence France Presse. Les premiers résultats de cette étude sont attendus fin mai. «Fin mai, on pourra prendre une décision définitive et étayée, si l'étude montre un risque augmenté», explique-t-il en soulignant que par ailleurs un processus de suspension avec réexamen du bénéfice/risque de cette substance a été lancé à l'échelle européenne. Selon Dominique Maraninchi, ces médicaments sont prescrits à 50% par des médecins généralistes. En attendant le résultat d'études approfondies, l'Afssaps a lancé le 19 avril une «mise en garde» à tous les médecins et pharmaciens.


Source : legeneraliste.fr