ACTEMRA bientôt dans la polyarthrite rhumatoïde  Abonné

Publié le 17/04/2009
L’AMM européenne d’une nouvelle biothérapie, le tocilizumab (RoACTEMRA, ACTEMRA), ouvre une voie innovante en apportant une réponse aux patients intolérants, non-répondeurs, ou échappant aux autres traitements.

Crédit photo : ©SELLEM-DEMRI-JOUBERT/PHANIE

Le tocilizumab est le premier anticorps monoclonal inhibant le récepteur de l’Interleukine-6 (IL6). Il devrait être indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) modérée à sévère chez l’adulte qui a présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs traitements de fond ou à un ou plusieurs anti-TNF. Chez ces patients, il serait utilisé en monothérapie, en cas d’intolérance ou de non poursuite du méthotrexate.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte