Ostéoporose

Aclasta® est indiqué dans l’ostéoporose cortico-induite  Abonné

Publié le 15/01/2010
Les indications d’Aclasta® (acide zolédronique) s’étendent désormais au traitement de l’ostéoporose associée à une corticothérapie au long cours.

Crédit photo : ©EYE OF SCIENCE/PHANIE

On ne pense pas suffisamment à l’ostéoporose cortico-induite et pourtant, à tout moment, environ 1% de la population est sous corticothérapie, souvent à un âge ou le risque osseux est le plus important. Les corticoïdes entraînent une perte osseuse dose dépendante – d’ou la nécessité de rechercher la dose thérapeutique minimale efficace - qui survient dès les 6 premiers mois et est maximale la première année. Elle prédomine sur l’os trabéculaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte