Aclasta dans l’ostéoporose cortico-induite  Abonné

Publié le 07/05/2009

Crédit photo : ©EYE OF SCIENCE/PHANIE

Selon une étude publiée dans The Lancet, l'injection annuelle d’Aclasta® (acide zolédronique 5 mg) est significativement plus efficace que le risédronate sur la perte osseuse chez les hommes et les femmes souffrant d'ostéoporose cortico-induite. L'étude menée chez 833 hommes et femmes a eu l’originalité de porter à la fois sur la prévention (288 patients) et le traitement (545 patients) de l'ostéoporose consécutive aux corticoïdes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte