Claude Le Pen

« On achète la fin de la médecine libérale »  Abonné

Publié le 16/10/2009
Pour Claude Le Pen, Capi et secteur optionnel traduisent une modification importante des règles du jeu libéral. Alors que le conseil des ministres a adopté mercredi le PLFSS 2010, l’économiste de Paris-Dauphine regrette par ailleurs que ce « budget » 2010 de la Sécu fasse l’impasse sur la recherche de nouvelles recettes.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Le Généraliste. Comment jugez-vous ce PLFSS 2010 ? On dit que le gouvernement laisse filer le déficit. Est-ce votre avis et est-ce la bonne solution ?

Pr Claude Le Pen : Ça me semble un PLFSS finalement très classique, avec comme d’habitude un Ondam autour de 3% et quelques mesures d’économie du type hausse du forfait hospitalier ou baisse des tarifs des radiologues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte