Accueil mitigé à Cannes pour la médecin généraliste des frères Dardenne

Publié le 18/05/2016
lfi

lfi
Crédit photo : © Christine Plenus

Deux fois Palme d'or, les frères Dardenne ont présenté mercredi en compétition à Cannes "La Fille inconnue" avec Adèle Haenel en médecin opiniâtre aux prises avec sa culpabilité après la mort d'une jeune femme, un film tièdement accueilli sur la Croisette. Applaudi, mais également hué à la projection de presse, ce film au rythme lent a suscité nettement moins d'enthousiasme à Cannes que leurs précédents film "Deux jours, une nuit" présenté en 2014 au Festival. Les premières critiques se montrant plutôt sévères.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)