Accidents de la vie courante : plus fréquents mais moins graves selon l’InVS et l’INPES

Publié le 08/10/2013

Les accidents de la vie courante ont augmenté, en passant de 5 % des causes d’accidents en 2005 à 7,5 % en 2010. C’est ce que révèle l’InVS à partir du Baromètre Santé de l’Inpes 2010, ce mardi. Les accidents domestiques demeurent la première cause d’accidents alors que les accidents du travail et de la circulation représentent respectivement 3 et 2 % en 2010. Bonne nouvelle : la proportion des accidents ayant entraîné des conséquences importantes pour la victime est en baisse de plus de dix points, passant de 43 % en 2005 à 34 % en 2010. Globalement, les hommes sont davantage concernés que les femmes par les accidents, notamment par ceux liés au sport qui les touchent deux fois plus : 4 vs 2 %. Cependant, l’utilisation de substances psychoactives ou le manque de sommeil ont un impact sur la survenue d’accidents : deux fois plus (20 vs 10 %) chez les consommateurs de cannabis, 16 vs 9% chez les personnes en état d’ivresse ; 14 vs 10 % pour les Français qui dorment moins de six heures par nuit.


Source : legeneraliste.fr