700 internes menacent de démissionner en Israel

Publié le 11/10/2011

Rien ne va plus en Israel entre le gouvernement et les internes des hôpitaux. Quelque 700 internes des hôpitaux publics israéliens menaçaient lundi de démissionner en raison d'un conflit prolongé avec le Trésor sur leurs salaires et leurs conditions de travail. Près de 300 ne se sont pas présentés dans la matinée dans leurs établissements hospitaliers et 400 autres ont l'intention de les imiter à partir de lundi minuit après avoir remis leurs lettres de démission. Lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, les représentants des jeunes médecins ont annoncé que faute de compromis, les lettres personnelles de démission devaient prendre effet dans la soirée. Les internes ont exhorté le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui détient aussi le portefeuille de la Santé, à trouver une solution. Ils réclament d'importantes augmentations salariales et une réduction de la fréquence de la permanence de soins. Cette crise s'inscrit dans un climat de contestation sociale et de protestation contre le coût de la vie qui affecte Israël depuis plusieurs mois.


Source : legeneraliste.fr