70 000 personnes hospitalisées pour tentative de suicide chaque année

Publié le 09/09/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

A la veille de la journée mondiale de prévention du suicide, qui se déroule mercredi 10 septembre, l’InVS publie un rapport sur les hospitalisations et le recours aux urgences pour tentative de suicide en France. Chaque année, ce sont en moyenne 70 000 personnes qui « atterrissent » à l’hôpital pour tentative de suicide. Les femmes sont les plus concernées avec un taux de 21,6 pour 10 000 femmes par an contre 13,4 pour 10 000 hommes. Un taux plus important encore chez les adolescentes de 15 à 19 ans (43 pour 10 000).

L’étude souligne que le taux de réadmission pour TS est de 12,8% à 12 mois et progresse jusqu’à 26,6% à 8 ans. C’est entre 30 et 49 ans que les ré-hospitalisations pour tentatives de suicide sont les plus fréquentes, sans différence entre les hommes et les femmes. Environ un quart des patients de cette classe d’âge sont ré-hospitalisés au moins une fois.

Parmi les modes opératoires, le rapport de l’InVS relève que les intoxications médicamenteuses représentent 82% des tentatives de suicide hospitalisées, qui sont davantage le fait des femmes. La phlébotomie et la pendaison représentent respectivement 5% et 1,6% des hospitalisations pour tentative de suicide.

Si l’on fait exception de l’Ile de France et des Pays de la Loire, c’est dans les régions situées Nord et de l’Ouest de la France que l’on enregistre le plus de tentatives de suicice avec des taux supérieurs de 20% au taux national.

Fin juillet, la Drees avait publié une étude sur les personnes à risques.


Source : legeneraliste.fr