66 millions d’euros d’économies grâce au nouveau calendrier vaccinal

Publié le 15/05/2013

Le nouveau calendrier vaccinal "simplifié" pourrait entraîner d'ici fin 2014 une baisse des dépenses de vaccins en France de 66 millions d'euros, hors vaccin anti-HPV contre le cancer du col de l'utérus, selon une étude d’IMS Health. Les auteurs de l’étude ont fait leurs calculs en supposant que tous les prescripteurs appliquent sans délai le nouveau calendrier à partir de mai 2013, que les prix des vaccins ne variaient pas et que les taux de couverture restaient constants. Le vaccin anti-HPV contre le cancer du col de l'uterus a été exclu du calcul, faute d'hypothèse du cabinet sur «la manière dont les parents vont réagir à la recommandation qui abaisse à 11 ans l'âge de la vaccination», expliquent les auteurs de l’étude. L'essentiel des économies provient des adultes (33 millions d'euros avec un changement du système des rappels) et des nourrissons (30,5 millions d'euros, avec un passage au schéma simplifié "2+1" pour l'ensemble des vaccins). L'économie serait de 2,6 millions d'euros, pour la tranche d'âge des enfants et adolescents de 6 à 18 ans.


Source : legeneraliste.fr