62,1 %  Abonné

Publié le 07/05/2009

c’est le pourcentage de patients sous quadrithérapie après un infarctus du myocarde, selon une étude de la CNAMTS (lire l’article complet sur www.legeneraliste.fr)

Les sénateurs ont déposéun peu moins d’amendements au projet de loi HPST que les 2005 déposés par les députés. L’examen du texte à la Haute Assemblée débute mardi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte