61 cas : la grippe H7N9 s’étend à Pékin et dans le Henan

Publié le 15/04/2013

La grippe aviaire H7N9 se propage en Chine, où le virus a contaminé 61 personnes, dont 14 sont mortes, suite à un nouveau cas et à un décès supplémentaire rapportés lundi par le Bureau de la santé de la province du Jiangsu (est). Samedi, les autorités sanitaires avaient annoncé qu'une fillette de 7 ans était porteuse du virus à Pékin, le premier cas officiellement enregistré dans la capitale. Cette enfant est la fille d'un couple de marchands de volailles et a donc vraisemblablement été en contact avec des oiseaux malades. Elle a été hospitalisée dans un état général stable. Ses parents l'avaient conduite à l'hôpital, ainsi qu'il est d'usage en Chine où de nombreuses familles ne font pas confiance aux consultations des médecins de quartier. Les parents de la fillette ont donc été placés en quarantaine, mais ne présentent pour l'heure aucun symptôme de la maladie, a précisé le Bureau de la santé de Pékin. Dimanche, on signalait deux cas humains dans le Henan, située à l'ouest du foyer central de la maladie. Avant les cas récemment enregistrés en Chine, la souche H7N9 de la grippe -qui semble asymptomatique chez les volatiles- ne s'était pas transmise à l'homme. Comme pour la souche H5N1, la plus commune, les scientifiques redoutent qu'une mutation virale permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie. Mais à ce jour, cela ne semble pas être le cas.


Source : legeneraliste.fr