55% de risque de zona en moins chez les plus de 60 ans vaccinés

Publié le 11/01/2011

Le vaccin contre le zona permet de réduire de 55% le risque de développer cette maladie virale chez les personnes de 60 ans et plus, selon une étude rétrospective ayant porté sur 300.000 personnes, parue mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Kaiser Permanente, un consortium hospitalier et d'assurance médicale américain est le principal auteur de cette recherche. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommandent le recours au vaccin chez les personnes à partir de 60 ans. Mais seulement 10% des Américains concernés avaient été vaccinés en 2009, alors que ce vaccin a été mis sur le marché en 2006 (aux Etats-Unis et en Europe). L'étude publiée mardi montre que le vaccin réduit nettement le risque de zona, non-seulement chez les personnes de 60 ans et plus en bonne santé, mais aussi chez celles souffrant de pathologies chroniques, diabète, maladies cardiovasculaires, pulmonaires ou rénales. Le risque de développer un zona au cours de sa vie est d'environ 30%, selon l’un des co-auteurs de l'étude, le Dr Rapahael Harpaz, épidémiologiste des CDC.


Source : legeneraliste.fr