5% d’hospitalisés victimes d’infections nosocomiales

Publié le 31/05/2013

Un patient hospitalisé sur 20 présentait une ou plusieurs infections nosocomiales lors d'une vaste enquête effectuée l'an dernier dans des établissements de santé français, a indiqué jeudi l'Institut de veille sanitaire (InVS). "Le jour de l'enquête, 15.180 patients présentaient une ou plusieurs infections nosocomiales, soit une prévalence (proportion) des patients infectés de 5,1%", précise l'InVS qui a mené l'enquête en partenariat avec les Centres de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (CCLIN). Plus de 50% des patients hospitalisés avaient plus de 65 ans et présentaient un risque accru de complications infectieuses par rapport à la population générale. Comme lors de la dernière enquête, les trois agents infectieux les plus fréquemment responsables étaient l'Escherichia coli, le staphylocoque doré et Pseudomonas aeruginosa, avec un développement significatif des souches résistantes aux antibiotiques. Les chercheurs rapportent une nette amélioration de la situation dans les services de soins de suites et de réadaptation, les unités de soins longue durée et en psychiatrie où une baisse des infections nosocomiales de 21% a été observée entre 2006 et 2012. La situation a en revanche peu évolué dans les établissements de court séjour où le nombre des patients infectés est resté stable.


Source : legeneraliste.fr