Neurologie

À 5 ans, Tysabri® tient ses promesses dans la SEP agressive  Abonné

Publié le 11/05/2012
L’étude Tysedmus confirme à long terme l’efficacité de Tysabri® sur les formes actives de la maladie et l’expérience recueillie permet de mieux prédire le risque d’encéphalopathie

L’étude pivotale ayant conduit à l’AMM de Tysabri® a montré que le natalizumab permet de réduire de 67 % les poussées à un an, un chiffre à mettre en perspective avec les 30-40 % pour les immunomodulateurs classiques. Le risque de progression du handicap diminuait, lui, de 54 %. L’étude en post-hoc Affirm sur les formes très actives met en évidence 16 fois plus de SEP très actives « en rémission totale » (clinique et radiologique) sous Tysabri® , soit une vraie métamorphose pour les patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte