46 % de FA permanente  Abonné

Publié le 24/09/2010

Selon le registre REALISE-AF sur plus de 10 000 patients, les fibrillations atriales permanentes représentent le contingent majeur de l’ensemble des FA. Par rapport à l’étude Euro Heart Survey réalisée principalement à l’hôpital, les FA paroxystiques sont nettement moins nombreuses dans le registre REALISE-AF qui a l’originalité d’avoir fait participer de nombreux médecins de ville (cardiologues, internistes ou généralistes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte