30%  Abonné

Publié le 18/06/2010

C’est le pourcentage des personnels de santé qui se sont fait vacciner cet hiver contre la grippe H1N1

Les enfants nés après procréation médicalement assistée (PMA) ont un risque accru de malformations congénitales, selon une étude réalisée par des chercheurs de la maternité Port Royal à Paris. Dans ce travail, des malformations importantes ont été constatées chez 4,24% des enfants issus de PMA contre 2 à 3% en population courante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte