3 ans après l’arrêté, le dépistage de la surdité patine dans les maternités

Publié le 12/10/2012

Obligatoire depuis avril dernier, le dépistage précoce de la surdité n'est toujours pas organisé dans toutes les maternités, alors même qu’il est obligatoire en maternité depuis un arrêté publié le 23 avril 2010 a averti jeudi la Société française d'Oto-Rhino-Laryngologie (SFORL). Dans un communiqué, la SFORL rappelle que la surdité est une pathologie qui concerne un enfant sur 1.000 à la naissance et que la France a pris du retard dans la détection de ces troubles. «Mais comme rien n'est organisé à l'échelle nationale dans les maternités, les pédiatres adressent les enfants aux centres experts, qui ne peuvent assumer le dépistage pour les 800.000 naissances annuelles», relève le Pr Françoise Denoyelle, du service d'ORL pédiatrique de l'hôpital Trousseau à Paris.


Source : legeneraliste.fr