25 %  Abonné

Publié le 21/05/2010

C’est le pourcentage d’enfants européens scolarisés présentant une allergie.

La fréquence de l’asthme pourrait être plus élevée chez les enfants nés en été. C’est ce que suggèrent les résultats d’une étude conduite par A.Dafraoui et al. (Rabat) auprès de 109 enfants asthmatiques. Ces données vont dans le sens de travaux antérieurs ayant déjà montré que le risque de développer un asthme est maximum pour les enfants nés 4 mois avant le pic d’infections virales respiratoires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte