24 cas d’intoxications aux champignons depuis la mi-septembre

Publié le 09/10/2010

Quatorze cas d'intoxications liées à la consommation d'amanites phalloïdes ont été recensés par les centres antipoison depuis la mi-septembre, auxquels s'ajoutent 10 cas graves d'intoxication à d'autres champignons.«Ces intoxications ont conduit à des hospitalisations, pour la moitié d'entre elles en réanimation» et une personne est décédée, ont précisé la Direction générale de la Santé et l'Institut de veille sanitaire dans un communiqué. Quatre régions sont principalement concernées : Centre, Pays-de-Loire, Rhône-Alpes et Ile-de-France. Le ministère de la Santé en profit pour mettre en garde la population et recommander «de ne ramasser que les champignons que vous connaissez et reconnaissez parfaitement»


Source : legeneraliste.fr