2009, année erratique ?  Abonné

Publié le 12/06/2009

« 2009 sera une année charnière. » C’est Roselyne Bachelot qui l’a annoncé samedi dernier en clôturant le 39ème Congrès de la Mutualité Française à Bordeaux. La ministre ne faisait pourtant pas allusion à l’entrée en application de sa réforme, mais à ce fâcheux « retournement de conjoncture » qui fait flamber le déficit de l’assurance maladie… Quelques jours plus tôt, devant la même assemblée de 3 000 congressistes, le président de la République martelait de façon plus volontaire –mais moins explicite- qu’il faudrait « faire des choix » sur le périmêtre de la protection sociale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte