Cancer, Alzheimer, cardio, VIH...

12 experts dessinent 2012 dans 12 pathologies

Publié le 29/12/2011
2011 aura été l’année des surprises... Un millésime marqué par la signature d’une nouvelle convention et d’un PLFSS revu et corrigé au gré de la crise financière mais aussi par des crises sanitaires. L’année 2012 sera-t-elle toute aussi surprenante côté médical ? Début de réponse avec les 12 experts qui, chacun dans leur spécialité, ont levé un coin du voile sur les nouveautés à attendre en 2012.

Crédit photo : Tetra

Année de la réconciliation avec les médecins libéraux et de la signature par la plupart de leurs syndicats d’une nouvelle convention médicale, 2011 aura été aussi l’année du sauvetage de l’ASV. On retiendra également de 2011 qu’elle aura été une année de crises sanitaires. Elle s’est ouverte par l’affaire Mediator qui a entraîné une vaste réforme de la sécurité sanitaire dictée par les circonstances... Et elle s’achève par l’arrivée d’un nouveau scandale sanitaire autour des cas de cancer détectés chez des femmes porteuses de prothèses mammaires PIP. Entre ces deux crises, E.Coli, la bactérie tueuse, a fait irruption dans le paysage sanitaire. Comme si on avait besoin de ça... Inattendue enfin, ce PLFSS-bis qu’il a fallu échafauder à la hâte - avec une cure d’amaigrissement pour l’Ondam - pour coller au deuxième plan de rigueur du gouvernement imposé par l’Europe et la situation financière internationale (cliquez ici pour revivre 2011, au fil de l’actu).

Côté médical, c’est surtout la frilosité des autorités de Santé qui aura créé l’étonnement en 2011. Un déferlement de mesures de précaution fait suite à l’affaire Mediator : les suppressions d’AMM s’enchaînent (pioglitazone, buflomédil, dextropropoxyphène…) et les mises en gardes sur les médicaments fleurissent (orlistat, topiramate…). On n’ose plus rien faire. D’autant plus que – c’est une grande première – huit recommandations de la HAS sont retirées ! Et on attend toujours de savoir quand seront publiées les nouvelles…

Quant aux guidelines de cette année, elles aussi appellent à la prudence et à la restriction médicamenteuse : celles sur l’obésité par exemple, bannissent régimes et médicaments amaigrissants. Enfin, l’autre surprise vient de la cancérologie. Alors que les divergences sur le dépistage du cancer de la prostate s’affichent, c’est une autre polémique, sur le dépistage organisé du cancer du sein, cette fois-ci, qui émerge.

À l’évidence, le moment était tout trouvé pour interroger les experts. Ceux que nous sommes allés trouver éclairent sur le bilan 2011 et les perspectives 2012 dans 12 pathologies phares.

Cancérologie: Pr Agnès Buzyn, présidente de l’Inca

Alzheimer: Dr François Bonnevay (Agen)

Cardiologie: Pr Jacques Blacher (Hôtel Dieu, Paris)

Diabétologie: Pr Bernard Bauceau (Val-de-Grâce)

Douleur : Dr Florentin Clere (Châteauroux)

Nutrition: Pr Arnaud Basdevant (Pitié Salpêtrière)

Ostéoporose: Pr Christian Roux (Cochin)

Pneumologie: Pr Isabelle Tillie-Leblond (Lille)

Vaccination: Pr Jean Beytout (Clermont-Ferrand)

Antibiothérapie: Pr Elisabeth Bouvet (Bichat)

VIH: Pr Jean-François Delfraissy, directeur de l’ANRS

Contraception: Elisabeth Aubeny, présidente de l’Association française pour la contraception

La rédaction

Source : legeneraliste.fr