10,6 %  Abonné

Publié le 24/06/2011

C’est l’amélioration statistiquement significative de la fonction pulmonaire à la 24ème semaine par rapport au placebo que permet le VX-770. Il cible la protéine défectueuse responsable de la mucoviscidose chez près de 4 % des patients présentant la mutation génique connue sous l’appellation G551D.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte