1 hot dog par jour = 42% de maladies cardiovasculaires en plus

Publié le 18/05/2010

Manger un hot-dog par jour augmente les risques de maladies cardiovasculaires de 42%, selon une étude scientifique américaine publiée lundi, qui montre les risques associés à la consommation de viandes et charcuteries transformées. L'étude de la faculté de médecine de Harvard ne montre pas la même corrélation avec une consommation de viande fraîche, que ce soit du boeuf, du porc ou de l'agneau. La recherche est publiée lundi sur le site du journal Circulation. Elle se base sur l'analyse de 1.600 études portant sur un total de 1.218 million de personnes dans une dizaine de pays.

Les analyses montrent qu'une consommation quotidienne de 50 grammes de viande transformée, comme un hot-dog, quelques tranches de mortadelle ou de bacon fumé, est associée avec un risque accru de 42% de développer une maladie cardiovasculaire ainsi que 19% plus de chances de présenter un diabète. L’explication tient au fait que si les viandes rouges transformées ont la même proportion de graisse saturée et de cholestérol que les viandes fraiches, en revanche, les premières contiennent quatre fois plus de sel et 50% de nitrates supplémentaires que les secondes.


Source : legeneraliste.fr