Campagne tarifaire 2014

0 % à l’hôpital, -0,24 % pour les cliniques  Abonné

Publié le 28/02/2014
Rigueur budgétaire oblige, les tarifs du secteur MCO ne progressent pas, voire diminuent pour le secteur privé sous l’effet CICE. Pour autant, la FHF et la FHP stigmatisent une différence de traitement entre les deux secteurs. Est-ce un si mauvais point pour les pouvoirs publics ?

La multiplication des actes peut-elle être évitée ? La campagne tarifaire 2014affiche en effet une stricte orthodoxie budgétaire. Pour les hôpitaux publics et les établissements privés à but non lucratif, les tarifs seront stables : 0 % d’augmentation. En revanche, l’enveloppe réservée aux missions d’intérêt général (Mig) bénéficiera d’une croissance de 2,36 % (6,1 milliards d’euros). Dans le même temps, une baisse des tarifs de -0,24 % est programmée pour les cliniques privées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte