Tous les articles

37 articles

.
03.11.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1900Cherbourg, champion de France de l'alcoolisme !

D’après le ministère des Finances, le relevé de la consommation d’alcool dans les 47 plus grandes villes de France a été le suivant (quantité d’alcool consommée par tête d’habitant) : 1....1

.
01.11.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1901Les nouveaux étudiants en médecine devront présenter un certificat de revaccination

Pour prendre leur première inscription, les nouveaux étudiants en médecine doivent, présenter un certificat de revaccination. Or ce certificat n’est valable que s’il émane de l’Académie ou de l’...Commenter

.
23.10.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1907Comment Paris a organisé sa défense sanitaire

Depuis le début du XXe siècle, l’éducation du peuple en matière sanitaire a fait de prodigieux progrès en France. Sous la poussée de cette force, le monde politique s’est vu, bon gré mal gré,...1

.
20.10.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1914Un vaccin contre la constipation !

Dans le British Medical Journal du 13 décembre 1913, nous relevons une allusion à un truc charlatanesque qui a occupé pendant quelques jours les colonnes de la Petite Gironde et de la Dépêche de...Commenter

.
18.10.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1924Où il est prouvé que l'alcool conserve !

M. Hector Granet, notaire, homme de lettres et archéologue à Viverois, dans le Puy-de-Dôme, depuis trente-cinq ans, vient de mourir. Il devait sa grande notoriété dans son pays à ce que, depuis...1

.
24.09.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1880Vaccination et revaccination bientôt obligatoires?

Le texte déposé par M. Henri Liouville sur le bureau de la Chambre des députés est constitué des articles suivants ; Art. 1er. La vaccination est obligatoire ; elle doit être pratiquée dans les six...1

07.09.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Une intoxication saturnine aiguë due au… tabac à priser

C’est bien de la prise de tabac, de l’inoffensive prise de tabac de nos aïeuls qu’il s’agit. Une Suissesse, nous rapporte le Dr Blondel, prisait, comme dans la chanson, comme plusieurs Suisses....Commenter

histoire
04.09.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1907Quand on tombe malade, c'est toujours la faute aux médecins !

C’est pour être belles que, sans être nées en Chine ou au Japon, les jeunes filles et même des jeunes gens, qui sont un peu filles sur ce point, chaussent des bottines trop étroites ou, pour avoir...1

histoire
22.08.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1911Une pratique peu hygiénique propre à vous dégoûter des raisins de Corinthe

Les manipulations auxquelles sont soumis les raisins en Orient avant l’expédition sont des plus simples. Après avoir été passées dans des solutions de potasse, les grappes sont simplement séchées au...Commenter

histoire
15.08.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1901Vaccination anti-diphtérique : « Nous sommes médecins, pas des préposés à la santé publique »

Ce n’est pas sans quelque étonnement, sans nous frotter un peu les yeux, que nous avons tous lu dans les journaux politiques une circulaire de M. le ministre de l’Intérieur adressée, paraît-il,...3

histoire
26.06.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1931Alcool et prostitution

Le Conseil d’administration du Syndicat des médecins de la Seine, rappelant un mot célèbre mais toujours, hélas, d’actualité : « L’hygiène en France est une façade derrière laquelle il n’y...1

histoire
24.06.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Beauté trompeuse

Samedi soir, à l'Opéra-Comique, on jouait la délicieuse fantaisie d'Henri Murger, Scènes de la vie de bohème. C'était soirée d'abonnement et, tandis que sur la scène la pauvre petite Mimi Pinson...1

histoire
18.06.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1904D'étranges et rares formes de suicide

La mort par auto-asphyxie, c'est-à-dire par simple suspension volontaire de la respiration, n'est théoriquement pas impossible à condition de déployer une singulière dose d'énergie et bien que je ne...Commenter

histoire
15.06.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1914Création d'une Ligue internationale contre la vaccination

En lisant ce titre, on pourrait penser qu'il est question d'une ligue contre la vaccination anti-typhoïdique ou la vaccine antigonococcique, nouvelles venues de la thérapeutique, et sur la nature,...Commenter

histoire
05.06.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1927Les femmes sont-elles condamnées à devenir chauves ?

Depuis que les femmes ont sacrifié à la mode de la coupe à la garçonne, on a constaté que leurs cheveux sont devenus gras, abominablement gras, nous révèle le Dr Louis Charron, de Saint-André-de...2

histoire
29.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1926La légende du changement d’air dans la coqueluche

Si une idée est fortement ancrée dans l’esprit du public, et même dans celui de certains médecins, c’est celle que, dans la coqueluche, un changement d’air est susceptible de provoquer une guérison...Commenter

Histoire
18.05.2017

Si  " Le Généraliste " était paru en 1914Un vaccin antiteutonique efficace!

Un de nos lecteurs nous fait part de cette spirituelle fantaisie : Le sérum antiteutonique s'obtient par des inoculations à doses croissantes de virus pangermanique ; quatre piqûres - ou coups,...Commenter

Histoire
17.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1907Quand l'Etat encourage l'alcoolisme...

Que valent, dit la Tribune médicale du 2 février, une ligue antialcoolique ou une conférence d'hygiénistes en face des recommandations suivantes faites par un directeur des douanes du...Commenter

Histoire
13.03.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1912Rien de mieux que le tabac contre la coqueluche !

Autrefois, nous conte M. Bourgeois, dans son très instructif recueil « la Vendée historique », alors que la plupart des prêtres de Vendée avaient le culte de la tabatière, le parrain ne...1

Histoire
11.03.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1899Le scandale des wagons-bars dans les Chemins de fer de l’État !

On a bien lu le titre ci-dessus : il est plus que justifié par ce fait que l’État lui-même a introduit dans ses propres chemins de fer les wagons-bars ou cabarets circulants pour lesquels il ne...Commenter

Pages

A découvrir