Tous les articles

515 articles

histoire
24.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1834Des bienfaits du coït modéré chez la femme, de sa fureur utérine et autres considérations sur le sexe faible

J’ai dit, messieurs, qu’avant la puberté, la jeune fille diffère déjà du jeune homme du même âge qu’elle. Cependant, elle n’est exposée qu’aux maladies de ce dernier, quoi qu’étant plus excitable,...Commenter

histoire
23.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1901Ces « Pères Coupe-Toujours » qui effrayaient Octave Mirbeau

Voici une série de citations extraites d’un article du célèbre homme de Lettres, Octave Mirbeau, paru dans « Le Journal » du 15 décembre 1901 sous le titre « Les Pères Coupe-...Commenter

histoire
22.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1900Divorcés pour cause… d'erreur de sexe

C'est une cause peu banale. Neugebauer n'en a pas moins réuni cinquante cas authentiques où le divorce a été prononcé pour erreur dans la qualité sexuelle des parties contractantes. Dans certains cas...Commenter

histoire
21.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1906Les femmes médecins et les concours

Une intéressante question vient d'être résolue par M. Mirman, directeur de l'Assistance et de l'Hygiène au ministère de l'Intérieur. Les femmes pourvues du titre de docteur en médecine pourront...Commenter

Histoire
20.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1895Les superstitions médicales en Corse

Si vous avez la fièvre intermittente, faites vœu d'aller à Tralonca le jour de la Saint-Laurent et vous serez guéri immédiatement. Pour les rhumatismes, il faut aller à Saint-Pancrace ; pour les...1

Histoire
19.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1870« Futur médecin, la misère et la faim t'attendent! »

Oh ! Bien vrai ! Si j’avais un fils sur les bancs d’une de nos écoles de médecine, je ne lui conseillerais pas la lecture du livre merveilleux de M. Combes, « L’État actuel de la médecine et des...1

Histoire
18.05.2017

Si  " Le Généraliste " était paru en 1914Un vaccin antiteutonique efficace!

Un de nos lecteurs nous fait part de cette spirituelle fantaisie : Le sérum antiteutonique s'obtient par des inoculations à doses croissantes de virus pangermanique ; quatre piqûres - ou coups,...Commenter

Histoire
17.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1907Quand l'Etat encourage l'alcoolisme...

Que valent, dit la Tribune médicale du 2 février, une ligue antialcoolique ou une conférence d'hygiénistes en face des recommandations suivantes faites par un directeur des douanes du...Commenter

Histoire
16.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1901Manger le placenta en famille, une coutume bien singulière!

La coutume de manger le placenta en famille ou avec des amis est signalée par Engelmann dans son livre sur la Pratique des accouchements chez les peuples primitifs. Non seulement cette coutume est en...1

Histoire
15.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1925De singuliers usages de l’urine (l'argent n'a pas d'odeur…)

Depuis l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle, l’urine fut la grande source industrielle de l’ammoniaque. Par la fermentation, l’urée de l’urine, en fixant deux molécules d’eau, donne du carbonate d’...1

Histoire
14.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1924Le traitement du mal de mer dans Rabelais

Il y a quelques jours, je lisais, dans le Concours médical, quelques lignes du docteur Rapail, de Rennes, concernant la thérapeutique du mal de mer :« Appliquant le non nocere, il faut...Commenter

Histoire
13.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1922Les singuliers usages de la Faculté de médecine de Montpellier

Nous ne savons si, à propos des fêtes universitaires récemment célébrées à Montpellier quelque orateur a rappelé certains des usages qui existaient autrefois à cette Faculté et qui, vraisemblablement...Commenter

Histoire
12.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1927La scandaleuse prodigalité des diplômes de docteur en médecine

Au lendemain de la guerre, on a délivré, avec une scandaleuse prodigalité, des diplômes de docteur en médecine à un tas de jeunes étudiants qui avaient fait leurs études dans les tranchées et l’on...Commenter

Histoire
11.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1927La pommade au calomel pour se protéger des maladies vénériennes

Je trouve ce moyen dans La Nouvelle Maison rustique (1837), ouvrage contenant diverses recettes, telles celle pour teindre les cheveux noirs et qui voisine dans le même chapitre avec celle qui suit...Commenter

Histoire
10.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1927Deux curieuses odyssées de médecins devenus rois

En Martinique, habitait, fin 1923, un médecin de paquebot qui, en 1883, avait pénétré dans le territoire contesté entre la France et le Brésil, bien fourni en armes, dont il équipa une garde...Commenter

Histoire
09.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1927Pourquoi les accouchements ont-ils lieu la nuit ?

Selon un savant confrère, si les accouchements ont le plus communément lieu la nuit, c’est parce que la nuit le sympathique commande en souverain et que le parasympathique déclenché illumine les...Commenter

Histoire
08.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1907Impôt sur le revenu : les médecins fortement lésés par le projet de loi en préparation

Le Dr Boudin, d'Oyonnax, a publié dans le Bulletin de l'Union des Syndicats médicaux du 5 avril 1907 une critique judicieuse du projet Caillaux sur l'impôt sur le revenu. Ce projet lésera d...Commenter

Histoire
07.05.2017

Si « Le généraliste » était paru en 1903La masturbation a des conséquences catastrophiques… mais elle peut parfois se révéler utile

L'incontinence d'urine est souvent la suite de la masturbation et les engorgements du col de la matrice et une foule d'autres maladies tiennent à la même cause. Enfin, la stérilité est assez...Commenter

Histoire
06.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1911La recette de Thomas Edison pour vivre jusqu'à 150 ans !

M. Thomas Edison, le célèbre inventeur américain, l’affirme : on peut vivre cent cinquante ans ; bien plus, il espère atteindre lui-même cet âge. « Je suis capable de penser et de...Commenter

Histoire
05.05.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1926Pour s’empêcher d’éternuer…

Est-il possible d’empêcher d’éternuer ? Il paraît qu’à la cour d’Angleterre, où l’étiquette interdisait l’éternuement, on arrêtait net le spasme débutant en se pinçant fortement le bout du nez et en...Commenter

Pages

A découvrir