Entretien avec le Pr Stéphane Oustric - « La filière est en place, mais les moyens ne sont pas suffisants »
Interview

Entretien avec le Pr Stéphane Oustric« La filière est en place, mais les moyens ne sont pas suffisants »

27.11.2009

La ville rose accueille le 9e congrès du Collège national des généralistes enseignants. Occasion de présenter le premier référentiel métier en médecine générale, ce rendez-vous mettra aussi en selle les dix premiers professeurs titulaires en médecine générale. Le Toulousain Stéphane Oustric est de ceux-là. Il préside le conseil scientifique du Congrès et en détaille les points forts et les enjeux

  • « La filière est en place, mais les moyens ne sont pas suffisants » - 1
Le Généraliste : Depuis hier, Toulouse accueille le 9e congrès du CNGE. Qui participe à cet événement ?

Pr Stéphane Oustric. Au cours de ces deux jours, on devrait accueillir plus de 500 participants, soit 20% de plus que lors du congrès de l’an passé à Angers. On y trouve bien sûr tout le panel des enseignants de médecine générale : professeurs, maîtres de conférence, enseignants cliniciens ambulatoires (ex maîtres de stage, NDLR), mais aussi beaucoup d’internes et des chefs de cliniques...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Répondez à notre enquête ! - Rentrée 2017 : plutôt pressé... ou plutôt stressé ?-0

Répondez à notre enquête ! Rentrée 2017 : plutôt pressé... ou plutôt stressé ?

Dure dure la reprise de septembre ? Après des vacances d'été bien méritées, les médecins généralistes vont eux aussi retrouver le chemin de leur cabinet médical. Une période souvent marquée par les...1

Généralistes : le tour de France des revenus de la profession

Généralistes : le tour de France des revenus de la profession-0

C’est dans les Hautes Pyrénées que le médecin généraliste se rapprocherait le plus de la moyenne nationale des bénéfices de la profession :... 11

Les 55 jours des nouveaux députés généralistes Le Dr Paul-André Colombani « restera médecin » et Corse, bien évidemment !

.

Médecin en milieu rural, Paul-André Colombani a fait de la lutte contre les déserts médicaux son cheval de bataille. Il espère pouvoir... Commenter

Hépatologie L’HÉPATITE E Abonné

1

20 millions de cas et 70.000 décès par an dans le monde : l’hépatite E est la première cause d’hépatite virale dans le monde. Elle concerne... Commenter

SAHOS Les apnées du sommeil Abonné

SAHOS - Les apnées du sommeil-0

Le syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) concerne 2 millions de Français. Commenter

A découvrir