Dossier spécial - Santé des femmes, les singularités se précisent
Dossier spécial
Dossier spécial

Santé des femmes, les singularités se précisent

17.05.2019

Moins représentées dans les essais cliniques, moins bien prises en charge pour certaines pathologies, etc. : les femmes ont longtemps été le parent pauvre de la santé. Mais depuis quelques années, les lignes commencent à bouger, avec de plus en plus de travaux de recherche dédiés. Et même si le sujet fait encore débat, peu à peu le portrait de la “patiente femme” se dessine, avec l’émergence de particularités sémiologiques mais aussi physiopathologiques ou thérapeutiques.

  • fem

« Hommes et femmes ne sont pas égaux devant la maladie et doivent donc être traités différemment. » En 2016, l’Académie de médecine appelait la médecine et la recherche à ne plus ignorer les différences entre les sexes, faisant ainsi écho à une préoccupation croissante du monde de la santé.

Près de trois ans plus tard, où en est-on ? Le constat est mitigé. D’un côté, le portrait de la “patiente femme” se précise, avec l’émergence de données mettant en évidence des spécificités...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers spéciaux

add
Dossier spécial

Spécial FemmesLa santé des femmes à l’épreuve du coronavirus Abonné

SpeF

Toutes les données épidémiologiques le confirment : les femmes sont moins exposées que les hommes aux formes graves de Covid-19. Pour... Commenter

Dossier spécial

La santé des seniorsSexa et toujours “sexy” ! Abonné

seniors

Rester jeune et actif ! Aujourd’hui, les seniors n’ont pas le choix, ils doivent travailler plus longtemps. Cette injonction sociétale et... Commenter

Dossier spécial

La santé des enfantsPédiatrie, la prévention change de braquet Abonné

Bab

En installant hier la commission qui planchera sur un “parcours 1 000 jours” dédié à la petite enfance, sous l’égide du neuro-psychiatre... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Une consultation de déconfinement à 46 euros créée pour la reprise des suivis complexes

Pendant le confinement, la faible fréquentation des cabinets a été synonyme de retards de soins importants pour les patients les plus fragiles. Depuis le 11 mai, l'activité a repris et l'une des...1

Deux fois plus d'arrêts cardiaques extrahospitaliers pendant le confinement Abonné

ecg

Alors que les Français ont eu tendance à éviter les urgences hospitalières (hors Covid-19) pendant la période du confinement, quelles ont... Commenter

Hydroxychloroquine : l'étude du Lancet sous le feu de la critique

Plaquénil

La suspension par l'OMS des essais sur l'hydroxychloroquine aurait pu signer la fin de ce possible traitement contre le Covid-19. Mais... 1

Cardiovasculaire PRISE EN CHARGE DE LA POUSSÉE HYPERTENSIVE Abonné

Tensiomètre cassée

La poussée hypertensive est une situation clinique fréquente, bénigne dans la très grande majorité des cas. Cependant, il arrive que cet... Commenter

Pédiatrie LA MALADIE DE KAWASAKI Abonné

Cliché 1 Œdème des lèvres avec fissuration

La maladie de Kawasaki est une vascularite aiguë touchant l’enfant de moins de 5 ans. Cliniquement, des manifestations cutanées dominent le... Commenter

A découvrir