Les parcours de soins - Parcours de soins par pathologie : les généralistes ne veulent pas être écartés
Dossier spécial
Les parcours de soins

Parcours de soins par pathologie : les généralistes ne veulent pas être écartés

Stéphane Lancelot
| 14.12.2018

Pour améliorer l'efficience du système de santé, le gouvernement veut développer les parcours de soins par pathologie. Alors qu'il s'apprête à les concrétiser pour la prise en charge de l’ostéoporose et de l’insuffisance cardiaque, la place qu'occupera le généraliste dans ces parcours reste floue. Y aurait-il un loup ?

  • Couloir

« Le bon soin, au bon endroit, au bon moment. » Depuis plus d’un an, le refrain de la pertinence des soins revient sans cesse dans la bouche des autorités du système de santé. Concrètement, cette approche doit permettre de répondre à une demande de soins toujours croissante, liée notamment au vieillissement de la population. Elle vise aussi à améliorer la communication entre les différents professionnels de santé, pour limiter les actes inutiles ou redondants. Cette...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers spéciaux

add
Dossier spécial

Dossier spécialSanté des femmes, les singularités se précisent Abonné

fem

Moins représentées dans les essais cliniques, moins bien prises en charge pour certaines pathologies, etc. : les femmes ont longtemps été... Commenter

Dossier spécial

La santé des seniorsLa priorité, rester chez soi Abonné

Ouverture

Société et Santé 3 à 10 % des plus de 60 ans vivant chez eux ne sont pas autonomes. Si le maintien à domicile des personnes âgées constitue... Commenter

Dossier spécial

Dossier spécial santé des enfantsLa pédiatrie au défi des temps modernes Abonné

Ouverture

Raz-de-marée du numérique et des réseaux sociaux, familles recomposées, surabondance alimentaire, les enfants d’aujourd’hui vivent dans un... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Assistant maladie

[Infographie] Assistants médicaux : la Cnam consent un dernier coup de pouce financier

En attendant que les instances des syndicats de médecins de libéraux se réunissent et décident de le signer ou non (elles ont jusqu'au 15 juin pour le faire), l'Assurance maladie peaufine l'avenant...5

Dr Patrick Errard : « Face aux machines, les médecins vont devoir faire preuve d’humilité »

Patrick Errard

Dans « Une belle promenade de santé », le Dr Patrick Errard, président de la commission innovation du Medef, voit l’IA comme une... 7

Cannabis thérapeutique : encore beaucoup de questions en suspens

Cannabis thérapeutique

En décembre 2018, l'ANSM a donné son feu vert pour l'expérimentation du cannabis thérapeutique en France dans les douleurs réfractaires,... Commenter

Régime d'exclusion L'ÉDUCATION NUTRITIONNELLE DU VÉGÉTARIEN Abonné

Fruits et légumes

L’alimentation végétarienne fait de plus en plus d’émules en France. Des travaux de thèse ont montré que les généralistes manqueraient... Commenter

ORL UNE TUMÉFACTION PRÉ-AURICULAIRE INDOLORE Abonné

ORL - UNE TUMÉFACTION PRÉ-AURICULAIRE INDOLORE-0

Une tuméfaction pré-auriculaire signe généralement une atteinte parotidienne. L'adénome pléomorphe est la lésion la plus fréquente et... Commenter

A découvrir