Santé des femmes - À chaque pathologie ses femmes à risque !
Dossier spécial
Santé des femmes

À chaque pathologie ses femmes à risque !

12.05.2017

Si certaines pathologies touchent plus volontiers voire exclusivement la population féminine, à l’inverse, des affections classiquement attribuées à l’homme, comme la BPCO, concernent de plus en plus le « sexe faible ». Mais toutes les femmes ne sont pas exposées de la même façon. Facteurs génétiques, éléments médicaux, âge, niveau social, environnement professionnel, etc. Comment cibler au mieux les femmes à risque ?

  • .

Repérer les femmes à risque… Début avril, Marisol Touraine a rendu sa copie sur les nouvelles modalités de dépistage du cancer du sein, avec une nouveauté de taille : la mise en place de deux consultations de prévention, dont une dès 25 ans. Objectif : repérer précocement les femmes à risque aggravé de cancer du sein, « en identifiant les antécédents familiaux de cancer du sein et les facteurs de risque auxquels la femme est exposée ». Si, à l’heure du...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers spéciaux

add
Dossier spécial

Santé des hommesPrévention : Les grands rendez-vous de la santé masculine Abonné

.

À chaque âge sa fragilité. Si la femme connaît au cours de sa vie des périodes biologiques et hormonales bien distinctes qui impactent sa sa... Commenter

Dossier spécial

L'obésité, une maladie systémiqueLa restriction cognitive est aujourd'hui la première maladie des obèses Abonné

ouv.

Asthme, arthrose, RGO, cancers...  Alors que près d’un Français sur deux est en surpoids ou obèse, de plus en plus de données suggèrent que... 3

Dossier spécial

ThermalismeLes cures à l’heure des preuves Abonné

Therm

Avec de nombreuses études publiées, ou en cours, la médecine thermale se met peu à peu à l’EBM. La discipline innove aussi en s’intéressant... 1

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir