Lorsque le patient décroche... - L’observance, une affaire de médecin avant tout ?
Dossier spécial
Lorsque le patient décroche...

L’observance, une affaire de médecin avant tout ?

13.02.2015

Qu’il s’agisse de diabète, d’ostéoporose, d’asthme ou même de pathologies fonctionnelles comme l’incontinence urinaire, l’observance ne va pas de soi pour les patients. Au médecin d’anticiper les écueils et de reprendre la négociation à chaque consultation dans une optique de décision partagée avec le malade. De l’ordonnance à l’observance, il n’y a rarement qu’un pas !

  • Lorsque le patient décroche... - L’observance, une affaire de médecin avant tout ? -1
  • Lorsque le patient décroche... - L’observance, une affaire de médecin avant tout ? -2

Comment favoriser l’observance thérapeutique dans les maladies chroniques ? Alors que le deuxième observatoire Jalma sur « les enjeux de l’observance en France » suggère que 25% des médicaments prescrits ne seraient jamais consommés, la question se pose avec force. Mais certains préjugés ont la vie dure. La mauvaise observance serait d’abord une affaire de patient, pense-t-on souvent. Or « depuis 20 ans, j’ai acquis la conviction que l’observance est avant tout le problème du médecin...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers spéciaux

add
Dossier spécial

Santé des femmesLes facteurs de risques au féminin Abonné

Dossier santé des femmes

Pourquoi certaines pathologies sont-elles plus fréquentes chez les femmes ? Comment expliquer leur “vulnérabilité” ou au contraire leur... Commenter

Dossier spécial

ThermalismeObjectif prévention ! Abonné

Thermalisme

Les preuves d’efficacité s’accumulent en médecine thermale et la prévention ne fait pas exception. Confortées par des résultats d’études,... Commenter

Dossier spécial

La santé des séniorsNi trop, ni trop peu, prescrire juste ! Abonné

Senior

La gestion des polyprescriptions est rendue souvent nécessaire par les multiples pathologies dont souffrent les personnes âgées. Plusieurs... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...8

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir