Inégalités de santé : À quand la parité femme-femme ? - Le poids du social sur la santé des femmes
Dossier spécial
Inégalités de santé : À quand la parité femme-femme ?

Le poids du social sur la santé des femmes

13.06.2014

Ostéoporose, insuffisance veineuse, cancer du sein et du col... Certaines pathologies touchent plus volontiers le sexe faible, voire lui sont spécifiques. Par ailleurs, les femmes pâtissent encore de préjugés médicaux qui peuvent gréver leur prise en charge. Mais en marge de ces inégalités de genre, ce sont aussi les inégalités sociales qui pèsent sur la santé des femmes. Qu’il s’agisse de comportement alimentaire, de participation au dépistage, de recours aux médicaments... la parité santé femme-femme est encore loin d’être atteinte !

  • Inégalités de santé :  À quand la parité femme-femme ? - Le poids du social sur la santé des femmes-1

Signes des temps ? Alors que depuis une trentaine d’années les disparités hommes/femmes sur le plan de la santé tendent à se tasser, de plus en plus de travaux mettent en exergue l’impact du contexte socio-économique chez la femme. Plus que les inégalités de genre, ce serait donc désormais surtout les inégalités sociales qui pèsent sur la santé des femmes ? « Difficile de hiérarchiser les deux, relativise Nathalie Fourcade, sous-directrice de l'Observation de la Santé et de l'Assurance...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers spéciaux

add
Dossier spécial

Les parcours de soinsParcours de soins par pathologie : les généralistes ne veulent pas être écartés Abonné

Couloir

Pour améliorer l'efficience du système de santé, le gouvernement veut développer les parcours de soins par pathologie. Alors qu'il... Commenter

Dossier spécial

La santé des seniorsLa priorité, rester chez soi Abonné

Ouverture

Société et Santé 3 à 10 % des plus de 60 ans vivant chez eux ne sont pas autonomes. Si le maintien à domicile des personnes âgées constitue... Commenter

Dossier spécial

Dossier spécial santé des enfantsLa pédiatrie au défi des temps modernes Abonné

Ouverture

Raz-de-marée du numérique et des réseaux sociaux, familles recomposées, surabondance alimentaire, les enfants d’aujourd’hui vivent dans un... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir