Loi santé, transparence, sécurité... - Dr Patrick Bouet : « Aujourd'hui, l'Ordre agit »
Dossier professionnel
Loi santé, transparence, sécurité...

Dr Patrick Bouet : « Aujourd'hui, l'Ordre agit »

Camille Roux, Christophe Gattuso
| 05.09.2019

Dans un entretien sans langue de bois, le Dr Patrick Bouet, tout juste réélu à la tête du Conseil national de l’Ordre des médecins, confie au Généraliste ses ambitions pour faire avancer la profession. Vigilant sur l’application de la loi santé, il prône une formation plus professionnalisante des futurs médecins pour faciliter leur installation. Il répond aux attaques de la Cour des comptes et se défend de tout laxisme disciplinaire. Enfin, il somme le gouvernement d’agir pour garantir la transparence des liens d’intérêts et assurer la sécurité de tous les médecins.

  • itw

Vous avez été réélu président de l’Ordre pour un 3e mandat de trois ans. Quelle sera votre priorité ?

Dr Patrick Bouet : Je souhaite achever la modernisation de l’Ordre entamée lorsque j’ai été élu. Je veux aussi que notre institution puisse accompagner individuellement les médecins tout au long de leur carrière, depuis leurs études jusqu’à leur départ en retraite, voire en soutenant leur famille après leur disparition.

Les urgences sont en crise. Cet été, plus de 200 ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

RetraitePourquoi la réforme des retraites fait très peur aux médecins Abonné

Calcul

Les médecins libéraux seront-ils les grands perdants de la réforme des retraites ? C'est ce que redoutent leurs représentants depuis la... 7

Dossier professionnel

CérémonieGrands prix du Généraliste : des lauréats dans l’air du temps

Grands Prix

Une appli pour aider les professionnels à se coordonner, un réseau de prise en charge des ados en souffrance psy, une maison de santé pour... Commenter

Dossier professionnel

TélémédecineTéléconsultations : la HAS publie ses premières recos

teleconsultation

Comment réaliser une consultation ou la demande d’avis d’expert à distance tout en préservant la qualité et la sécurité des soins ? La... 3

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Manifestation SOS retraites

Retraite : des milliers de libéraux, dont quelques médecins, défilent contre la réforme à Paris

« Non, non, non à la réforme Macron ! Oui, oui, oui aux professions unies ! » Tel était le slogan des milliers de professionnels libéraux venus manifester ce lundi à Paris contre la réforme des...Commenter

« Succès mitigé » des aides à l'installation : vers un contrat unique pour sécuriser le début d'exercice des médecins

Consultation

Le Dr Sophie Augros, déléguée nationale à l'accès aux soins, a remis ce lundi à Agnès Buzyn un état des lieux des aides à l'installation... Commenter

Buzyn ouvre la porte à une rémunération des « heures sup’ » des internes, l’Isnar-IMG furieuse

Internes

En février, lors de son congrès, l’Isnar-IMG (Intersyndicale des internes de médecine générale) avait alerté Agnès Buzyn sur le temps de... Commenter

Diabétologie PAS D'“EFFET MÉMOIRE” DU CONTRÔLE INTENSIF DU DIABÈTE Abonné

Controle diabète

VADT, étude de suivi de patients DT2 sur 15 ans, a pendant ses 5,6 premières années comparé l'effet d'un contrôle intensif du DT2 vs... Commenter

ORL TOUT VERTIGE POSITIONNEL N’EST PAS BÉNIN Abonné

Fig.2

Le diagnostic de VPPB doit être basé sur des éléments cliniques précis et concordants. Toute discordance doit remettre en cause le... Commenter

A découvrir