Études - Internat de médecine générale : une 4e année, c'est pas gagné !
Dossier professionnel
Études

Internat de médecine générale : une 4e année, c'est pas gagné !

Amandine Le Blanc
| 29.03.2019

Les représentants des généralistes enseignants et des internes semblent en phase sur la nécessité d’ajouter au DES de médecine générale une 4e année professionnalisante. Il n’existe en revanche pas de consensus dans la profession. Selon notre enquête exclusive menée sur legeneraliste.fr, à laquelle ont répondu 825 médecins installés ou en formation, deux tiers des répondants sont opposés à l’allongement de l’internat et seulement 28 % y sont favorables, quand 7 % n’ont pas d’avis sur la question. Les réfractaires redoutent majoritairement une année supplémentaire d’exploitation à l’hôpital. Explications.

  • interne

La perspective d’allonger l’internat de médecine générale n’enchante pas les foules. Qu’il s’agisse des généralistes en exercice, des étudiants ou des internes, quels que soient le statut, le sexe ou l’âge, à la question « Êtes-vous favorable à ce que la durée du diplôme d’études spécialisées de médecine générale soit portée de 3 à 4 ans ? », le non l’emporte toujours sur le oui. Ces positions sont cependant plus ou moins nuancées selon le statut et l’âge des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Violences conjugalesUne journée à la Maison des femmes de Saint-Denis

Maison Femmes

En France, toutes les heures, 25 femmes sont victimes de violences infligées par leur conjoint. 121 d'entre elles sont mortes sous les... Commenter

Dossier professionnel

DémographieRecherche généraliste désespérément : des maires prêts à tout Abonné

tapis

La santé jouera un rôle majeur dans la campagne des élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Dans un contexte marqué par la... 2

Dossier professionnel

UniversitéComment les premiers profs de médecine générale se sont imposés

prof

Septembre 2009, cinq ans après la création d’un DES spécifique, deux ans après la prise de fonction des 16 premiers chefs de clinique, la... 3

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Les Français satisfaits de leur « indispensable » médecin traitant (étude)

Que feraient-ils sans vous ? Selon une étude d’Harris interactive* pour Santéclair (un réseau de soins), plus de neuf Français sur dix estiment que leur médecin traitant est tout bonnement...7

La Société Francophone de Tabacologie réaffirme l’intérêt potentiel de la vape dans le sevrage tabagique

e-cigarette

« La vapoteuse bien utilisée dans des conditions correctes de température avec des liquides respectant les normes françaises peut aider à l’... Commenter

[Enquête] Généralistes, connaissez-vous les compétences des autres professionnels de santé ?

Enquête

Alors que la médecine générale traverse une crise démographique sans précédent, les pouvoirs publics veulent encourager les délégations de... 2

LE CNGE S’EN PREND À L’ALCOOL Abonné

Verre de vin

Après son avis de juin dernier sur le repérage nécessaire des usages d’alcool à risque, le conseil scientifique du CNGE poursuit cet... Commenter

Pédiatrie ÉVALUER ET TRAITER LA DOULEUR DE L'ENFANT Abonné

Echelle douleur

En 20 ans, la reconnaissance et la prise en charge de la douleur l’enfant ont fait des progrès considérables. L’arsenal thérapeutique... Commenter

A découvrir