Projet de loi de santé - Dr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! »
Dossier professionnel
Projet de loi de santé

Dr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! »

Camille Roux
| 13.03.2019

Exercice coordonné des professionnels, renfort de 400 généralistes dans les hôpitaux de proximité, autorisation de prescription confiée aux pharmaciens... à la veille de son examen en séance ce lundi 18 mars à l’Assemblée, son rapporteur, le Dr Thomas Mesnier, défend les principales mesures du projet de loi de santé. Le député LREM de Charente et médecin urgentiste réfute l’idée d’un texte trop techno, centré sur l’hôpital et rédigé sans concertation. Cette réforme va selon lui permettre de réorganiser efficacement le système de santé français à l’échelle des territoires. Entretien.

  • Mesnier

Que va changer cette nouvelle loi de santé pour les généralistes ?

Dr Thomas Mesnier : Pour les plus jeunes, la formation et l’accès aux études de médecine ne seront plus les mêmes. Le profil des futurs médecins sera plus divers. Le texte prévoit aussi la sécurisation du contrat d’engagement de service public (CESP) et des conditions élargies pour le statut de médecin adjoint. L’organisation des soins sera améliorée, avec le déploiement accéléré des communautés professionnelles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

CérémonieGrands prix du Généraliste : des lauréats dans l’air du temps

Grands Prix

Une appli pour aider les professionnels à se coordonner, un réseau de prise en charge des ados en souffrance psy, une maison de santé pour... Commenter

Dossier professionnel

TélémédecineTéléconsultations : la HAS publie ses premières recos

teleconsultation

Comment réaliser une consultation ou la demande d’avis d’expert à distance tout en préservant la qualité et la sécurité des soins ? La... 3

Dossier professionnel

Santé des médecinsBurn-out et suicide : la veuve d’un généraliste témoigne « pour que ça ne recommence pas »

BO

Cinq ans après le suicide de son époux, médecin de famille dans les Pays de la Loire, Marie L. s’est confiée au Généraliste. En acceptant... 6

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Femme enceinte

Good Morning Doctor [Audio] La patiente enceinte en anglais

Il existe, dans la prise en charge de la patiente enceinte (pregnant), des différences culturelles importantes entre la France et les pays anglo-saxons. Par exemple, la patiente anglo-saxonne doit...Commenter

Les portraits de l'été Première interne à avoir choisi la MG en 2018, Délia Bonis, médecin de famille par vocation

Bonis

Certains se découvrent une vocation sur le tard. Pour Délia Bonis, interne à Toulouse, et lauréate du prix spécial du Jeune généraliste... 7

Les portraits de l'été Qui est le Dr Mus, l'interne en "med-gé" aux 40 000 abonnés sur YouTube ?

Dr Mus

Avec ses lunettes noires d’intello vissées sur le nez et sa gueule d’interne pas tout à fait sorti de l’adolescence, le YouTubeur « Dr Mus... Commenter

Oganisation des soins TRAVAILLER BEAUCOUP ET TARD NUIT AU DÉPISTAGE Abonné

dépistage oc sensor

Il existe un lien entre l'horaire de consultation et la prescription des dépistages. Cet article du Jama démontre que les consultations... Commenter

Infectiologie SANTÉ DES VOYAGEURS 2019 Abonné

Vue d'avion

Comme chaque année, le BEH met à jour ses préconisations sur la santé des voyageurs. Vaccins classiques et spécifiques, chimioprophylaxie... Commenter

A découvrir