L'appel du salariat - Le salariat, voie d’avenir de la médecine générale ?
Dossier professionnel
L'appel du salariat

Le salariat, voie d’avenir de la médecine générale ?

Camille Roux
| 12.10.2018

Depuis plusieurs années, le salariat gagne du terrain sur le libéral. Dans les déserts comme la Saône-et-Loire (lire p. 12), il apparaît comme la solution pour redonner de l’attractivité aux territoires ruraux. Réelle aspiration pour les jeunes médecins ou échappatoire à une médecine libérale usante pour les plus anciens, le salariat séduit de plus en plus les généralistes.

  • Salariat

Le salariat aura-t-il raison du libéral ? La tendance est en tout cas à un net recul du second. Selon une récente projection de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees, ministère de la Santé) sur les effectifs de praticiens en 2040, l’activité libérale baissera de 24 % d’ici à 2027, au profit du salariat et de l’exercice mixte. Les seuls généralistes sont aussi concernés. Dans son Atlas de la démographie, l’Ordre des médecins...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

Dossier professionnel

Réseaux sociauxCe que Twitter change dans l’avis des généralistes Abonné

Smartphone

Les généralistes sont de plus en plus nombreux à utiliser Twitter dans le cadre de leur exercice. lls seraient plus de 2 000 à recourir aux... Commenter

Dossier professionnel

Entretien avec la ministre de l'Enseignement supérieurFrédérique Vidal : « Une quatrième année de DES de médecine générale ne s'impose pas »

Frédérique Vidal

Suppression du numerus clausus en 2020, disparition de la Paces, diversification du profil des médecins, fin programmée des ECN... Dans un... 5

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
cmu

Refus de soins : les plateformes de rendez-vous en ligne priées de faire le ménage

« Pour les bénéficiaires de la CMU et de l'AME, nous vous remercions de noter qu'il faudra régler la consultation », « Les bénéficiaires de la CMU ne sont pas acceptés au cabinet », « bénéficiaires...Commenter

Infection à CMV : pas de dépistage systématique chez la femme enceinte, confirme le HCSP

Grossesse CMV

Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) actualise... mais au final sans grand changement. Le dernier avis concernant la prévention de... 1

Pénurie de vaccins contre la grippe, la campagne 2018 victime de son succès

pharmacie

Faut-il y voir un regain d'adhésion vis-à-vis de la vaccination antigrippale ? Alors que la campagne 2018-2019 court en théorie jusqu'au 31... Commenter

URGENCES EN DERMATOLOGIE Abonné

Dermatologie

On distingue plusieurs catégories d'urgence dermatologique. La première doit faire redouter le début d'une urgence vitale, souvent de... Commenter

PATHOLOGIES DU CUIR CHEVELU Abonné

Psoriasis

Les atteintes du cuir chevelu sont un motif de consultation récurrent. Elles altèrent la qualité de vie des patients. Il peut s’agir de... Commenter

A découvrir