Prescription - Le sport sur ordonnance ne décolle pas
Dossier professionnel
Prescription

Le sport sur ordonnance ne décolle pas

Camille Roux
| 08.06.2018

Depuis mars 2017, les généralistes peuvent prescrire de l’activité physique adaptée à leurs patients en affection longue durée (ALD). Les bénéfices du sport sur ces maladies chroniques sont reconnus. Pour autant, un an après son lancement, le sport sur ordonnance est en panne. Le manque de financement, le flou sur l’offre de sport adapté dans les territoires et l’insuffisante formation des médecins expliquent ce retard.

  • Photo lead (1re possibilité)

À la manière d’un coureur cycliste en pleine fringale à quelques encablures du sommet du Mont Ventoux, la prescription de sport sur ordonnance fait du sur-place. Inscrit dans la loi santé 2016, né officiellement avec la parution d’un décret d’application en mars 2017, le dispositif se heurte à plusieurs obstacles. Certes, le cadre réglementaire a permis la promotion du sport-santé et de multiplier les initiatives locales, comme à Strasbourg, Grenoble ou encore Biarritz. « On...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

DémographieRecherche généraliste désespérément : des maires prêts à tout Abonné

tapis

La santé jouera un rôle majeur dans la campagne des élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Dans un contexte marqué par la... 1

Dossier professionnel

UniversitéComment les premiers profs de médecine générale se sont imposés

prof

Septembre 2009, cinq ans après la création d’un DES spécifique, deux ans après la prise de fonction des 16 premiers chefs de clinique, la... 3

Dossier professionnel

Entretien avec le Haut-commissaire aux retraitesJean-Paul Delevoye : « Les médecins auront des simulations d’ici la fin de l’année » Abonné

Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux retraites

Dans un entretien exclusif au Généraliste, Jean-Paul Delevoye s’emploie à rassurer les médecins libéraux sur les conséquences de la réforme... 31

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désertification

[INFOGRAPHIE] Les spécialistes médicaux frappés par la pénurie en Ile-de-France

L’Ile-de-France est aujourd’hui le premier désert médical de France. Mais la pénurie ne touche pas que les médecins généralistes. En effet, les médecins traitants restant pourraient avoir de plus...Commenter

Les mineurs exemptés de certificat sportif : une fausse bonne idée pour les médecins du sport

.

Fin septembre, le gouvernement annonçait vouloir supprimer le Certificat d'absence de contre-indication (CACI) à la pratique sportive pour... Commenter

Agnès Buzyn reconnaît « un problème de rémunération » à l'hôpital

Buzyn

Trois jours après l'appel du « collectif inter-hôpitaux » à une « grande manifestation » le 14 novembre « pour obtenir un plan d'urgence... Commenter

Perturbateurs endocriniens LA CONSULTATION PRÉCONCEPTIONNELLE ENVIRONNEMENTALE Abonné

Consultation

Des travaux épidémiologiques et expérimentaux suggèrent que l’environnement péri-conceptionnel maternel joue un rôle déterminant sur l’état... 2

Trouble des conduites alimentaires LES THÉRAPIES DE LA BOULIMIE ET DE L’HYPERPHAGIE BOULIMIQUE Abonné

Boulimie

Une prise en charge précoce de la boulimie et de l’hyperphagie boulimique est essentielle, car de meilleur pronostic. Selon les dernières... Commenter

A découvrir