MSP - À quoi ressemblera la maison de santé du futur ?
Dossier professionnel
MSP

À quoi ressemblera la maison de santé du futur ?

Camille Roux
| 09.03.2018

Le gouvernement mise beaucoup sur les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) pour améliorer l'offre de soins sur les territoires. Avec de nouvelles règles de financement, le développement de la prévention, la formation des internes, l'usage du numérique, etc., l’environnement de ces structures devrait considérablement évoluer pendant le quinquennat… Portrait-robot de la MSP de 2022.

  • Lead

Depuis plus d’une décennie, l’exercice en maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) s’est démocratisé. La France compte environ un millier de structures, montées pour la plupart en Société interprofessionnelle de soins ambulatoires (SISA). Emmanuel Macron, lors de sa campagne, a promis de doubler leur nombre d’ici la fin du quinquennat. Depuis son élection, le gouvernement a confirmé dans sa Stratégie nationale de santé et son Plan pour l’accès aux soins son intention d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

D'une tribune aux tribunauxLes homéopathes défendent leur honneur de médecin Abonné

Homéopathie

Une tribune signée par 124 professionnels de santé contre les médecines alternatives a relancé le débat sur l’efficacité de l’homéopathie... Commenter

Dossier professionnel

BioéthiquePr Jean-François Delfraissy : « La médecine du futur doit laisser une place à la relation humaine » Abonné

Ouverture

271 débats, 150 auditions, 65 000 contributions... de mi-janvier à fin avril, les États généraux de la bioéthique auront permis de prendre... Commenter

Dossier professionnel

PrescriptionLe sport sur ordonnance ne décolle pas Abonné

Photo lead (1re possibilité)

Depuis mars 2017, les généralistes peuvent prescrire de l’activité physique adaptée à leurs patients en affection longue durée (ALD). Les... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le maire de Bourges veut obliger les nouveaux médecins à s'installer trois ans dans les déserts

Voilà qui ne devrait pas plaire aux partisans de la liberté d'installation. Dans une lettre ouverte au président de la République, le maire de Bourges Pascal Blanc (MR), demande à Emmanuel Macron d...17

Un généraliste mayennais condamné à rembourser 150 000 euros, après avoir escroqué des patients

Lecteur de carte vitale

Deux ans d’emprisonnement avec sursis, une privation de droits civiques et civils et l’obligation de rembourser les victimes : la sanction... 13

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

.

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir