Consultation - Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly
Dossier professionnel
Consultation

Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Amandine Le Blanc
| 01.03.2018

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles avec leur médecin et ont déjà repoussé des soins. Afin d’établir un meilleur dialogue et éviter un défaut de prise en charge, d’aucuns réclament des formations spécifiques pour les généralistes.

  • Gay pride

En juillet dernier, un généraliste était condamné par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Bourgogne à un mois d’interdiction d’exercice et 1 000 euros d’amende pour des propos homophobes tenus sur Facebook. Le praticien avait relaté avoir loupé l’orientation sexuelle de son patient car il était « plutôt un Monsieur tout le monde » et pas « un homo de type fofolle ». Tentant de se justifier, le médecin avait évoqué des « comportements féminins surjoués », « des intonations...

L'inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • D'accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé.
  • De recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail.
  • De commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Connectez-vous

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l'accès en illimité à tous les articles.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

OrganisationAvec le coronavirus, les CPTS ont vécu leur baptême du feu Abonné

cpts

La crise du coronavirus a surpris la plupart des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), à un stade encore peu avancé... Commenter

Dossier professionnel

CoronavirusComment les Ehpad ont fait face à l’hécatombe Abonné

EHPAD

La moitié des Français décédés du Covid-19 depuis le début de l’épidémie sont des résidents d’Ehpad. Souvent en sous-effectifs, inégalement... 2

Dossier professionnel

DéconfinementLes généralistes au premier plan contre la seconde vague Abonné

gene

La levée du confinement ouvre une seconde étape dans la lutte contre le coronavirus. En plus de la reprise du suivi au long cours de leur... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Une consultation de déconfinement à 46 euros créée pour la reprise des suivis complexes

Pendant le confinement, la faible fréquentation des cabinets a été synonyme de retards de soins importants pour les patients les plus fragiles. Depuis le 11 mai, l'activité a repris et l'une des...3

Deux fois plus d'arrêts cardiaques extrahospitaliers pendant le confinement Abonné

ecg

Alors que les Français ont eu tendance à éviter les urgences hospitalières (hors Covid-19) pendant la période du confinement, quelles ont... Commenter

Hydroxychloroquine : l'étude du Lancet sous le feu de la critique

Plaquénil

La suspension par l'OMS des essais sur l'hydroxychloroquine aurait pu signer la fin de ce possible traitement contre le Covid-19. Mais... 2

Cardiovasculaire PRISE EN CHARGE DE LA POUSSÉE HYPERTENSIVE Abonné

Tensiomètre cassée

La poussée hypertensive est une situation clinique fréquente, bénigne dans la très grande majorité des cas. Cependant, il arrive que cet... Commenter

Pédiatrie LA MALADIE DE KAWASAKI Abonné

Cliché 1 Œdème des lèvres avec fissuration

La maladie de Kawasaki est une vascularite aiguë touchant l’enfant de moins de 5 ans. Cliniquement, des manifestations cutanées dominent le... Commenter

A découvrir