Parcours de soins - Le médecin traitant, toujours la référence
Dossier professionnel
Parcours de soins

Le médecin traitant, toujours la référence

Camille Roux
| 23.02.2018

Le parcours de soins, qui fêtera l'an prochain ses 15 ans, est entré dans les mœurs. Le médecin traitant est cependant aujourd’hui bousculé. Les nouveaux usages numériques se développent : sites de rendez-vous en ligne, services de téléconsultation, et bientôt la télémédecine. Dans certains territoires, des patients peinent à trouver un médecin traitant. Toutefois, même fragilisé, il demeure incontournable, adopté par 93 % des patients, notamment car il conditionne un meilleur remboursement.

  • Médecin traitant

À quoi ressemblera le médecin traitant de demain ? Le dispositif, instauré par la réforme de l'Assurance maladie en 2004, est en pleine mutation. Le boom de la e-santé, mais aussi les difficultés d’accès aux soins ont, depuis dix ou quinze ans, fait évoluer la relation entre le patient et son médecin traitant. De récentes décisions politiques changent également la donne. Avec son plan pour renforcer l’accès aux soins, Agnès Buzyn insiste sur la nécessité de raisonner...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

Dossier professionnel

Réseaux sociauxCe que Twitter change dans l’avis des généralistes Abonné

Smartphone

Les généralistes sont de plus en plus nombreux à utiliser Twitter dans le cadre de leur exercice. lls seraient plus de 2 000 à recourir aux... Commenter

Dossier professionnel

Entretien avec la ministre de l'Enseignement supérieurFrédérique Vidal : « Une quatrième année de DES de médecine générale ne s'impose pas »

Frédérique Vidal

Suppression du numerus clausus en 2020, disparition de la Paces, diversification du profil des médecins, fin programmée des ECN... Dans un... 5

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...6

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir