Ces confrères qui ont choisi l’étranger - Pas (trop) de regrets chez les « expat’ »...
Dossier professionnel
Ces confrères qui ont choisi l’étranger

Pas (trop) de regrets chez les « expat’ »...

Stephane Lancelot
| 11.11.2016

On sait ce que l’on perd, on ignore ce que l’on gagne. Pourquoi alors quitter l’Hexagone qui passe pour l’un des meilleurs systèmes de santé au monde ? Des généralistes français qui ont tenté l’expérience racontent leur histoire. Lassitude de leur situation en France, fascination pour un modèle étranger ou tout simplement aléas de la vie personnelle ont convaincu ces consœurs et confrères d’exercer ailleurs. Pas trop de mal du pays finalement pour ces expatriés que nous avons rencontrés. Encore que…

  • Ouverture

"La médecine est très dure à exporter, c’est un véritable challenge de devenir médecin dans un autre pays", avertit Valérie Gurle. Avec son mari, ils ont rejoint en 1998 les États-Unis, à des milliers de kilomètres de la Côte d’Azur où le couple résidait. Le fameux « American Dream ». Le séjour n’était censé durer que deux à trois ans, pendant lesquels celle qui a effectué son internat à Nice pouvait retrouver son poste d’urgentiste à l’hôpital Grâce-de-Monaco. Le séjour se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

DossierTéléconsultation : c’est parti ! Abonné

TL

Expérimentée depuis plusieurs années, la téléconsultation pourra être remboursée par l’Assurance maladie sous certaines conditions à partir... Commenter

Dossier professionnel

InternatPourquoi ils ont choisi la médecine générale Abonné

Stagiaire 2

Leurs bons résultats aux ECNi leur permettaient d’accéder à toutes les disciplines mais ils ont opté pour la médecine générale. Par... Commenter

Dossier professionnel

Grands Prix du Généraliste 2018Fièvre jeune sur la médecine générale Abonné

Grands Prix

La XXVIIIe cérémonie de remise des G d’Or a eu lieu lundi à Paris. Cette année encore, cet événement – en partenariat avec La Médicale – a... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...1

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... Commenter

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir