E-santé - Applis, ces confrères qui osent
Dossier professionnel
E-santé

Applis, ces confrères qui osent

21.10.2016

La santé connectée est-elle l'apanage des industriels? Les applications et objets connectés ont connu depuis leur apparition une croissance exponentielle. Un succès encouragé par l'adhésion rapide des patients alors que les professionnels de santé de leur côté ont parfois montré plus de réticences pour se lancer. Certains se sont pourtant impliqués en créant, évaluant ou prescrivant des applications et objets connectés et ils espèrent montrer que les généralistes ont tout à gagner à être partie prenante de cette révolution numérique.

  • Ouverture

Plus de 165 000 applications santé sont disponibles en 2016, selon IMS Health. Cela en fait le domaine le plus pourvoyeur sur les plates-formes de téléchargement. Et le phénomène s’est développé de manière fulgurante et conséquente : en 2011, on dénombrait 20 000 applications santé et 97 000 en 2012 (Research2Guidance).

Les patients se sont rapidement lancés d’après une étude réalisée par Ipsos cet été, 43 % des Français utilisent au moins une application santé, 37 % au moins une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 2 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

ExerciceIls ont choisi le salariat Abonné

Centre de santé

Autrefois limités aux dispensaires, souvent dans des municipalités communistes, de nouveaux centres de santé essaiment désormais un peu... 3

Dossier professionnel

Rémunération, prévention, coordination...Prochains défis pour la planète conventionnelle Abonné

.

Après l’avantage maternité et la télémédecine en Ehpad, quels seront les prochains avenants conventionnels au menu des négociations entre... Commenter

Dossier professionnel

La rentrée chez les généralistesPrise de tête ou nouveau départ ? Abonné

consultation

La rentrée, c'est pas le pied ? Si les écoliers français le disent haut et fort, les généralistes ne sont pas loin de partager cette... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir