E-santé - Applis, ces confrères qui osent
Dossier professionnel
E-santé

Applis, ces confrères qui osent

21.10.2016

La santé connectée est-elle l'apanage des industriels? Les applications et objets connectés ont connu depuis leur apparition une croissance exponentielle. Un succès encouragé par l'adhésion rapide des patients alors que les professionnels de santé de leur côté ont parfois montré plus de réticences pour se lancer. Certains se sont pourtant impliqués en créant, évaluant ou prescrivant des applications et objets connectés et ils espèrent montrer que les généralistes ont tout à gagner à être partie prenante de cette révolution numérique.

  • Ouverture

Plus de 165 000 applications santé sont disponibles en 2016, selon IMS Health. Cela en fait le domaine le plus pourvoyeur sur les plates-formes de téléchargement. Et le phénomène s’est développé de manière fulgurante et conséquente : en 2011, on dénombrait 20 000 applications santé et 97 000 en 2012 (Research2Guidance).

Les patients se sont rapidement lancés d’après une étude réalisée par Ipsos cet été, 43 % des Français utilisent au moins une application santé, 37 % au moins une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

DémographieLes femmes, des généralistes comme les autres

Portrait

D'ici à 2021, la parité sera atteinte chez les généralistes. Six femmes médecins de famille de différentes générations relatent leur... 3

Dossier professionnel

Sécurité des soinsErreurs médicamenteuses : l’erreur de ne pas en parler !

Pilulier

Dans une patientèle, chaque semaine, au moins une personne serait victime d’une erreur médicamenteuse. Très souvent, les médecins restent... 5

Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais cela n’empêche pas les Français de vouloir évoquer le...3

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Exercice mixte

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400... Commenter

Au cinéma Plongée dans l'intime de l'univers hospitalier avec l'acteur Jérémie Renier

Ordre

« L’ordre des médecins », premier long-métrage de David Roux, raconte la vie d’un pneumologue à l’hôpital, soudainement perturbée quand sa m... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 1

A découvrir