Gestion du cabinet - Les données de santé sont-elles à la merci des pirates ?
Dossier professionnel
Gestion du cabinet

Les données de santé sont-elles à la merci des pirates ?

20.05.2016

Le tout numérique est en train de révolutionner le système de santé. Mais de récentes affaires montrent que la protection des données de santé est un vrai casse-tête, celles-ci pouvant devenir la proie des hackers. Tous les experts le disent : une sécurisation mal maîtrisée laisse la porte ouverte aux malveillances informatiques. De ce point de vue, préserver les données de ses patients, c’est se préserver soi-même. Mais comment faire ? 

  • ouv2

« Admis dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me sont confiés. ». 2 500 ans après que son auteur l’a érigé en règle, ce grand principe d’Hippocrate risque-t-il d’être mis à mal par la numérisation des communications médicales ? L’actualité récente montre qu’une kyrielle de risques nouveaux menace la confidentialité des données de santé.

Et s’ils ne sont pas les premiers visés par les hackers, les médecins libéraux ne sont pas forcément épargnés. Prendre en charge...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 2 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

La rentrée chez les généralistesPrise de tête ou nouveau départ ? Abonné

consultation

La rentrée, c'est pas le pied ? Si les écoliers français le disent haut et fort, les généralistes ne sont pas loin de partager cette... Commenter

Dossier professionnel

Grands Prix du Généraliste - Promotion 2017De la jeunesse... et du culot !

Ceremonie des Grands Prix du Generaliste

La XXVIIe cérémonie de remise des G d'Or a eu lieu à Paris fin juin. Occasion pour notre journal d'honorer -avec notre partenaire La... Commenter

Dossier professionnel

RevenusTrès faible augmentation des bénéfices des médecins généralistes en 2016 Abonné

calcul

C’est la dernière année de vaches maigres pour la profession… L’exercice 2016 n’a pas souri aux médecins généralistes, avec la plus faible... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir