Internat de médecine générale - Faut-il un an de plus pour former la relève ?
Dossier professionnel
Internat de médecine générale

Faut-il un an de plus pour former la relève ?

29.04.2016

Trois ou quatre ans ? La décision n'est toujours pas arrêtée concernant la durée de l’internat de médecine générale. La réforme du troisième cycle des études de médecine pourrait régler la question en 2017. En attendant, partisans de l’allongement et du statu quo continuent de s'opposer. Même si, entre les profs et les jeunes, les points de vue se rapprochent un peu…

  • ouverture 2

Le débat sur la durée du D.E.S de médecine générale n’est pas nouveau mais la réforme du 3e cycle qui doit intervenir en 2017 le remet inévitablement sur le devant de la scène. Depuis 2004 et la création de l’examen classant national (ECN), les futurs généralistes effectuent un internat de trois ans contrairement aux autres spécialités dont le D.E.S dure quatre ans.

Une différence qui ne se justifie pas pour tout le monde. Certains souhaiteraient aligner la durée du D.E.S de médecine...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

DossierTéléconsultation : c’est parti ! Abonné

TL

Expérimentée depuis plusieurs années, la téléconsultation pourra être remboursée par l’Assurance maladie sous certaines conditions à partir... Commenter

Dossier professionnel

InternatPourquoi ils ont choisi la médecine générale Abonné

Stagiaire 2

Leurs bons résultats aux ECNi leur permettaient d’accéder à toutes les disciplines mais ils ont opté pour la médecine générale. Par... Commenter

Dossier professionnel

Grands Prix du Généraliste 2018Fièvre jeune sur la médecine générale Abonné

Grands Prix

La XXVIIIe cérémonie de remise des G d’Or a eu lieu lundi à Paris. Cette année encore, cet événement – en partenariat avec La Médicale – a... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...12

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir